GASO.LINE

GASSPE05 Russian super heavy tank T-35

Soixante et un chars T-35 furent construits dans les usines Bolshevik de Leningrad de 1933 à 1939. D'un poids de 50 tonnes, le T-35 entrait dans la catégorie des lourds : " Tyazholy ", de plus ses grandes dimensions en faisaient un des chars les plus impressionnant du moment.
Onze tankistes protégés au mieux par 30 mm d'acier s'entassaient dans le T-35. Ce char à cinq tourelles affichait une puissance de feu conséquente : un obusier L/16 de 76,2 mm avec 96 obus, deux canons L/46 de 45 mm approvisionnés à 220 coups et enfin cinq mitrailleuses DT de 7,62 mm avec en tout 10080 cartouches.
Lent, pataud, mal protégé, compliqué à commander, avec une faible autonomie, le T-35 ne fut pas convaincant face aux finlandais en Carélie fin 1939 et aux allemands en 1941-1942.

From 1933 to 1939, 61 T-35 rolled out the Bolschevik factories in Leningrad. Weighing 50 tons, the T-35 was classed as heavy: "Tyazholy". Its large dimensions made it one of the most impressive tanks of its time worldwide.
Eleven tank crews were cramped inside the T-35 and were at best protected by 30 mm of steel. This five-turret tank displayed a potentially mighty firepower: one 76.2 mm L/16 howitzer with 96 shells, two 45 mm L/46 cannons fed by 220 rounds and lastly five 7.62 mm DT light machine guns with a total of 10,080 cartridges covering all the sectors of the vehicle.
The T-35 was slow, cumbersome, insufficiently armoured, difficult to command and short-legged. It performed poorly versus the Fins in Karelia in 1939 and the Germans in 1941-1942.

Aller à la boutique / Go to shop
QUARTER KIT